Pose de parquet à Paris - Satymat

                

  • Pose traditionnelle sur lambourdes
  • Pose de parquet à l'anglaise, en point de Hongrie
  • Pose de parquet à bâtons rompus
  • Pose collée
  • Pose flottante

 

LA POSE TRADITIONNELLE DE PARQUET  (PARQUET CLOUE SUR LAMBOURDES)

C’est la pose que l’on retrouve essentiellement dans tous les immeubles anciens, le parquet est généralement en chêne de 23 mm d’épaisseur avec des largeurs allant de 50 mm à 110 mm.

Les lames sont emboitées entre elles et clouées sur des lambourdes.

Pose clouée de parquet à l'anglaise Paris 14 ème.JPG Parquet posé poncé vitrifié phase aqueuse 75014.JPG 1) Dépose de parquet cloué sur lambourdes Paris 75016.JPG 2) Pose d'un parquet à l'anglaise ponçage et vitrification Paris 75016.JPG

 

1) La pose de parquet à l’anglaise (lames parallèles)

Les lames de parquet sont posées en parallèle, suivant une technique particulière. C’est la plus répandue avec la pose en point de Hongrie ; les lames sont emboîtées entre elles sur la longueur et la largeur et,

de plus, sont clouées sur des lambourdes. La pose de parquet s’effectue dans le sens de la lumière, mais quelquefois également dans le sens de la longueur, si la pièce présente une largeur plutôt petite.

 

2) La pose de parquet en point de Hongrie, à bâtons rompus

Pose dite « en chevrons ». Le modèle est différent de la pose de parquet à l’anglaise, mais nous retrouvons la même épaisseur (23 mm) et les lames sont emboîtées les unes dans les autres et clouées sur des lambourdes.

 

3) La pose de parquet en panneaux (dits parquets spéciaux) ; Versailles, Chantilly, Aremberg

Ces panneaux présentent des motifs différents, mais la pose traditionnelle s’effectue sur lambourdes. Les lames sont toujours emboîtées et clouées sur leur support.

En fait ce qui diffère pour toutes ces poses c’est la disposition des lambourdes qui doivent recevoir tel ou tel parquet.

 

LA POSE COLLEE DE PARQUET

Vers les années 60, dans les constructions dites récentes, le parquet a commencé a à être collé. Nous retrouvons les mêmes modes de pose que dans la pose traditionnelle : Pose de parquet à l’anglaise,

en point de Hongrie, à bâtons rompus, en panneaux mais l’épaisseur est généralement de 14 ou 15 mm et ces parquets sont donc collés sur un support au lieu d’être cloués.

Nous trouvons également des planchettes de 10 mm d’épaisseur collées droites ou en chevrons, des lamelles de 8 mm collées en mosaïque.

la surface de pose doit être parfaitement plane et lisse

3) Pose collé d'une sous couche en liège 92200 Neuilly sur Seine.JPG 4) Pose collée d'un parquet à l'anglaise 92200 Neuilly sur Seine.JPG

1) La pose collée de parquet en plein

La colle est appliquée à la spatule  sur la totalité de la surface de pose (chape lisse). Les lames de parquet sont collées par-dessus.Une sous couche d’isolation phonique est obligatoire (sauf en RDC).

Cette sous-couche est généralement en liège et doit être collée sur le support sur sa totalité et le parquet collée par-dessus également sur la totalité de la surface.

 

2) La pose collée de parquet par cordons

Cette pose est plus rapide et économique, mais la stabilité est moindre. La sous-couche d’isolation phonique en polyéthylène prévue pour cette pose est évidée à certains endroits.

La pose du parquet s’effectue alors en même temps que la pose de la sous couche en appliquant des cordons (d’où son nom) de colle dans les parties évidées de la sous couche.

Les lames de parquet seront donc collées uniquement sur les points de colle.

 

LA POSE FLOTTANTE DE PARQUET

Le support doit être parfaitement plane et lisse. Le parquet est posé sur une sous-couche d’isolation phonique adaptée, et les lames sont généralement

clipsées entre elles sur la longueur et la largeur. C’est ce qui permet de maintenir leur assemblage.

       6) Pose flottante de parquet Paris 75007.JPG 5) Pose de parquet flottant Paris 75007.JPG

Services+

- Devis gratuit sur demande

- Garantie décennale